Newsletters

Newsletter A.D.R.V.©

 
banner newsletter

Toute l'actualité passée au crible sans concession, arts martiaux, krav maga NG, sports de combat, survie, sécurité, santé, secours, des idées, des conseils, des avis, des tests de matériel...

calendrier

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

A travers la chronique de Mélanie Morin de la rédaction d'Allodocteurs.fr, nous vous invitons à découvrir les secrets de la morve et des crottes de nez. Peu appétissant comme sujet, mais en survie, la couleur et la consistance du mucus nasal renferment de nombreuses informations.

8

Est-il dangereux de manger sa morve ? Qu'est-ce que la mucophagie ?

Les mangeurs de morve seraient relativement nombreux en France. On les appelle aussi les "mucophages". "Mucophage" signifie littéralement "celui qui mange le mucus nasal", le nom scientifique de la morve.

À quoi sert le mucus nasal ?

La morve ou mucus nasal est en fait sécrété par la muqueuse qui tapisse les fosses nasales. Ce mucus nous est très utile puisqu'il humidifie et réchauffe en permanence l'air inspiré. À la manière d'un filtre, il piège aussi les microparticules présentes dans l'air pour protéger nos poumons. En cas de rhume, la muqueuse nasale gonfle et la production de mucus augmente pour évacuer un maximum de virus hors de la cavité nasale. Cela explique pourquoi on a le nez qui coule quand on est enrhumé. La morve est donc notre amie, car elle nous rend service.

Près d'un litre de morve ingéré par jour

Il faut savoir que l'on avale près d'un litre de morve à longueur de journée sans même s'en rendre compte ! Un ORL a expliqué ce phénomène. La morve est transportée par les petits cils présents dans le nez vers la gorge pour être avalée. Elle se mélange ensuite à la salive, puis est digérée dans l'estomac par le suc gastrique.

Si la morve était nocive, notre estomac nous le ferait comprendre. Or, il ne se passe rien, elle est simplement évacuée. Le seul petit désagrément, d'après l'ORL contacté, c'est que si elle est très chargée en germes ou en protéines inflammatoires, elle peut être irritante et générer des maux de gorge. Plutôt que de renifler sans cesse ou d'avaler sa morve, mieux vaut se moucher.

Pourquoi les enfants sont-ils fascinés par leur morve ?

Un peu comme avec leurs excréments, les enfants sont fascinés par ce que leur corps est capable de produire. La morve a quand même une saveur particulière, ils peuvent donc être curieux et la goûter. À l'état normal, elle contient près de 95% d'eau mais aussi du chlorure de sodium, d'où son goût salé, du potassium, des particules inhalées comme la poussière par exemple... Cela crée un mélange, pas forcément bon mais au goût prononcé d'où la curiosité qu'elle suscite.

Quid des crottes de nez ?

Dans la grande famille du nez, outre la morve, on trouve aussi les crottes de nez dont les enfants sont aussi friands. La crotte de nez est le fruit de l'agglomération du mucus avec les poussières inspirées et les microbes capturés par la morve. C'est littéralement du mucus séché. Les enfants en sont friands et passent leur temps à mettre leurs doigts dans le nez, ce qui exaspère les parents.

Les crottes de nez, véritable objet de recherches

La crotte de nez n'est pas que le goûter préféré des enfants, c'est aussi devenu un objet de recherches. Le Pr Scott Napper, chercheur dans une université canadienne a émis une hypothèse après avoir observé ses deux filles manger leurs crottes de nez. Il suppose que manger ses crottes de nez pourrait stimuler le système immunitaire en produisant des anticorps. Pour sa recherche, il souhaite introduire dans le nez des participants une molécule contre laquelle réagira le système immunitaire. Un groupe d'étudiants mangera ses crottes de nez et le groupe contrôle sera épargné.

Si l'hypothèse de Scott Napper se confirme, le groupe des mangeurs de crottes de nez développera une réponse immunitaire plus importante que le groupe contrôle... »

La Cleveland Clinic et Eric Müller nous proposent maintenant de décrypter le mucus à travers les couleurs :

Le mucus est surtout composé de : Eau, Protéines, Anticorps, Sels dissous. Les tissus de votre nez en produisent toute la journée. La plupart de ce mucus descend dans votre gorge avant d’être dissous dans votre estomac.

Une morve transparente : Tout va bien.

Une morve blanche : Vous avez attrapé une infection. Dans ce cas, vos tissus nasaux subissent une inflammation. Ils gonflent. Dès lors, votre flux de mucus ralentit. Il devient alors moins humide, plus épais et opaque.

Une morve jaune : Votre système immunitaire riposte ! Vous avez attrapé un rhume ou une infection. Des cellules immunitaires (notamment des globules blancs) sont envoyées en masse sur le lieu de l’infection microbienne (votre nez). Une fois épuisés, les globules blancs sont évacués du champ de bataille par votre mucus. Ce sont eux qui lui donnent sa couleur jaune. Un rhume peut durer 10 à 15 jours. Tenez bon, vous serez bientôt tiré d’affaire.

Une morve verte : L’ennemi s’avère coriace ! Si la morve prend une couleur verte, c’est que votre système immunitaire mène une bataille acharnée. Le vert est dû aux légions de globules blancs et d’autres débris qui sont évacués du champ de bataille. Si cet état persiste plus de 12 jours, et que vous êtes fiévreux et nauséeux… Allez voir un médecin. Il pourrait s’agir d’une infection bactérienne de type sinusite.

Une morve rose ou rouge : C’est du sang. Des lésions peuvent apparaître sur les tissus de votre nez... surtout s’ils sont très secs, irrités, ou qu’ils ont subi un impact. Résultat, votre sang coule et donne une couleur rouge au mucus (vous n’auriez pas mis les doigts dans votre nez par hasard ?).

Une morve marron : Cela peut être des restes de sang. Une fois qu’il a séché, le sang peut donner au mucus une couleur marron. Cependant, le marron provient aussi de substances que vous avez inhalées : De la poussière… Du tabac à priser, du paprika (sait-on jamais)

Une morve noire : Attention danger ! Si vous ne fumez pas… Si vous ne prisez pas (du tabac), si vous ne vous droguez pas... Alors agissez vite, car un mucus noir est le signe d’une grave infection fongique ! Les infections de ce genre touchent les gens dont le système immunitaire est trop affaibli. Allez voir un médecin au plus vite ! 

Les derniers articles

14 Jui 2017 10:29 - kiko
Lexique-glossaire du survivaliste

Fichier PDF à télécharger ici   F Le plus connu de ces acronymes est le S.O.S. utilisé comme [ ... ]

SécuritéRead more...
14 Mai 2017 21:48 - kiko
Tout ce que vous devez savoir sur la morve et les crottes de nez

A travers la chronique de Mélanie Morin de la rédaction d'Allodocteurs.fr, nous vous invitons à découvrir [ ... ]

SantéRead more...
14 Mai 2017 21:46 - kiko
L’ail des ours

L’ADRV© et medidiste.fr vous proposent de découvrir une plante commune de la famille des liliacées, [ ... ]

SantéRead more...
14 Mai 2017 21:44 - kiko
Une mouche se pose sur votre nourriture... Quels sont les risques ?

L’ADRV© et medisite.fr posent cette question car rares sont les personnes qui connaissent les véritables [ ... ]

SurvieRead more...
14 Mai 2017 21:43 - kiko
La législation Française et la self défense  Une inconnue pleine d’imprévus !

Module Krav maga ADRV© et la loi

La législation Française sur la self défense est souvent méconnue, [ ... ]

Krav MagaRead more...
14 Mai 2017 21:37 - kiko
Ampoules au pied : 3 remèdes de grand-mère

Suite de notre reportage à propos des ampoules aux pieds, douloureux souvenirs de plusieurs jours en [ ... ]

SantéRead more...
Les autres Articles
L’A.D.R.V© est une association loi 1901 fondée par Eric GARNIER SINCLAIR et Mitchiko MOCHIZUKI. Enregistrée à la sous préfecture de St Nazaire sous le n° W 443002393, notre association est affiliée à travers le KMADRV© à la F.F.S.T. (Fédération affinitaire multisports agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports - N° d'agrément : 13056 du 15 juin 1953).

S5 Box