Newsletters

Newsletter A.D.R.V.©

 
banner newsletter

Toute l'actualité passée au crible sans concession, arts martiaux, krav maga NG, sports de combat, survie, sécurité, santé, secours, des idées, des conseils, des avis, des tests de matériel...

calendrier

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

L’ADRV© et medisite.fr posent cette question car rares sont les personnes qui connaissent les véritables risques engendrés par ces insectes, porteurs de bactéries. Alors est-ce dangereux pour la santé de manger un aliment sur lequel une mouche s’est promenée ? 

6 

« En terrasse, la fenêtre ouverte, en pique-nique, à l’entrainement ou pire en survie suite à une sortie de la normalité, vous mangez... jusqu’à ce qu’une mouche indélicate vienne se poser dans votre assiette. Faut-il pour autant arrêter de manger ? Peut-être bien, à en croire plusieurs experts en santé des aliments et en hygiène alimentaire.

Salmonellose, anthrax et tuberculose

Les mouches transporteraient en effet avec elles plus de 200 bactéries, dont certaines à l’origine d’intoxication alimentaire et d’infections respiratoires chez l’homme, telles que la salmonelle ou les bactéries responsables de l’anthrax, selon des chercheurs en sciences de l’alimentation et de l’agriculture de l’université de Floride. "Les mouches n’ont besoin de toucher votre nourriture que pendant quelques secondes pour que leurs pattes ou leurs minuscules poils transfèrent les germes pathogènes qu’ils abritent sur votre nourriture", s’inquiète alors Ron Harrisson, directeur des services technique de l’entreprise Orkin Pest Control, cité par le site Metro.co.uk

Jeter les morceaux que la mouche a touché

Et plus la mouche s’attarde sur vos aliments, plus le risque qu’elle les contamine et qu’elle vous rende malade grandit : "les mouches qui sont hors de votre vue et qui vagabondent pendant quelques minutes vomissent et défèquent sur votre nourriture ou sur votre plan de travail et sont plus préoccupantes", précise le docteur Webb, chercheur en pathologie clinique de l’université de Sydney, en Australie, cité par le Daily Mail.

"Puisque les mouches peuvent transférer des maladies graves et contagieuses comme le choléra, la dysenterie et la typhoïde, c’est probablement mieux d’éviter de manger les parties sur lesquelles la mouche s’est posée ", conclue quant à lui Ron Harrisson... »

Bon appétit et méfiance !!

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Corylus avellana est un arbre à connaître absolument, plus connu sous le nom de coudrier de la famille des cupulifères est un arbre populaire. On récolte ses fruits (les noisettes) en automne.

Propriétés

- En usage interne, les feuilles de noisetier agissent contre les varices, les troubles circulatoires et les œdèmes des jambes. En usage externe, elles permettent de cicatriser les plaies. L’écorce de l’arbre est également utilisée pour comme cicatrisant. Mais cette partie de la plante est efficace pour lutter contre les états fiévreux. Le chaton du noisetier est utilisé pour vaincre l’obésité grâce à sa propriété amaigrissante.

8

Comment le reconnaître ?

-Le noisetier est un arbre regroupant plusieurs troncs, ce qui lui donne un aspect buissonneux. On le reconnait grâce à ses chatons. Ce sont des sortes de petits épis jaunes poussant sur les branches. Son fruit, la noisette aide également à reconnaitre la plante.

Parties utilisées : Les feuilles, l’écorce de jeunes rameaux et les chatons.

Posologie : En usage interne contre les dermatoses. Faire infuser 25 grammes de feuilles dans un litre d’eau bouillante. Laisser macérer toute la nuit.

En usage interne contre les états fiévreux, faire une décoction de 25 grammes par litre d’écorce de jeunes rameaux.

En usage externe pour cicatriser les plaies : Faire infuser des feuilles ou des écorces. Appliquer le remède sur les plaies, les ulcères et les poches sous les yeux à l’aide de compresse.

Précautions d'emploi : Interdite aux personnes allergiques aux noisettes.

Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées. Demander conseil à votre médecin.

Sources : www.medisite.fr

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Ne jetez pas les petits sachets de silice car insérés dans vos gamelles en métal, ils les protègeront de la rouille.

1

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La survie engendrée par une rupture de la normalité (guerre, risques majeurs…) n’est pas une sinécure. Les formateurs « organisateurs » de stages (Bushcraft…) en période de paix occultent des faits révélés par les neuroscientifiques. Par exemple, les hommes mangent plus en présence de ces dames. Alors lorsque vous avez la présence de la gente féminine dans un groupe en mode « survie », il y a plusieurs défis à surmonter, tout en respectant la règle des 3.

Une étude de 2015 a montré que les hommes mangent beaucoup plus en présence des femmes : 93 % de pizza en plus, mais aussi 86 % de salade en plus ! Ce serait un moyen de montrer à ces dames qu’ils sont en bonne santé... Le lien entre trouble alimentaire et sélection sexuelle a souvent été évoqué pour expliquer l'anorexie chez les femmes : dans nos sociétés contemporaines où la minceur est valorisée, il y aurait une pression sur les femmes pour garder la ligne et se donner plus de chances de séduire. Ceci expliquerait certaines observations indiquant que les femmes mangent moins en présence des hommes. Cette pression qui pèse sur les femmes pourrait devenir pathologique chez certaines, s'étendre à tous les repas, au point qu'elles ne se nourrissent pas assez et deviennent anorexiques.

Mais qu'en est-il des hommes ? Mangent-ils eux aussi plus léger en présence des femmes ? Pour savoir si leurs habitudes alimentaires sont différentes selon qu'ils mangent avec des hommes ou des femmes, des chercheurs de l'université Cornell ont mené une étude dans un restaurant italien des États-Unis. 105 adultes âgés de 18 à 81 ans ont participé. Ces clients du restaurant pouvaient manger pizzas et salades à volonté, sans payer de supplément. Il est alors apparu que les individus de sexe masculin mangeaient plus en présence des femmes qu'en présence des hommes, et même beaucoup plus : 93 % de pizza en plus et 86 % de salade en plus. Les femmes mangeaient la même quantité en compagnie des hommes ou des femmes, mais lorsqu'elles mangeaient avec des hommes elles avaient plus l'impression d'avoir trop mangé. Ces résultats paraissent dans Evolutionary Psychological Science.

2

Les hommes mangeaient plus de pizza mais aussi plus de salade avec les femmes.

© Katrin Gilger, Flickr, CC by sa 2.0

Les hommes prouvent leur bonne santé en faisant un excès alimentaire

Du point de vue de l'évolution, les chercheurs suggèrent que le fait de trop manger serait un moyen pour les hommes d'impressionner les femmes. Kevin Kniffin, principal auteur de l'étude, rapproche ses résultats d'autres, obtenus par ailleurs, qui ont déjà suggéré que certains mangent des plats très épicés pour « crâner ». Dans cette nouvelle recherche, l'excès alimentaire jouerait le même rôle. Ce serait une sorte de signal disant « Je suis en bonne santé, donc je peux faire un excès alimentaire et bien m'en sortir ! ». L'idée serait donc d'attirer quelqu'un en lui montrant qu'on est suffisamment en bonne santé pour faire quelque chose qui ne serait pas spécialement bon pour la santé. Ce nouvel article met donc en lumière un risque de trouble alimentaire chez les hommes même si, ici, les hommes mangeaient aussi plus de salade en compagnie des femmes.

Les femmes, quant à elles, ne mangeaient pas spécialement moins en présence des hommes dans cette étude. Mais d'après les auteurs cela pourrait être dû à la configuration de l'expérience, car il ne s'agissait pas spécialement d'un contexte « romantique ».

Sources : www.futura-sciences.com

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

3

A partir d’un certain niveau, les séminaires de survie tout-terrain ou une randonnée d’un certain niveau demande l’emploi d’un GPS fiable. De nombreuses questions nous sont posées à propos de la technologie et de ces instruments. Est-il possible de se situer n’importe où sur notre globe, avec quelle précision, sur quoi repose son fonctionnement, la synchronisation, comment fonctionne-t-il... C’est Nathalie Mayer de l’excellent site Futura-sciences qui va éclairer notre lanterne.

« Grâce au GPS, il est possible de se situer où que l’on se trouve sur le globe terrestre, et ce, parfois, avec une précision étonnante, pouvant aller… jusqu’au centimètre ! Le fonctionnement du GPS repose sur une série de satellites en orbite autour de la Terre. Chaque satellite envoie des signaux indiquant sa position dans l'espace ainsi que l'heure et la date d'émission desdits signaux. Nos puces GPS, quant à elles, réceptionnent ces signaux et calculent ensuite, par trilatération, notre position - latitude, longitude et altitude - sur le globe. Pour que le système fonctionne, il faut compiler les données reçues de quatre satellites : trois pour la position et un pour la synchronisation. 

La précision des horloges atomiques

La synchronisation ? Oui, parce que notre position se déduit notamment de la durée de parcours - entre le satellite émetteur et le boîtier GPS récepteur - du signal. Les informations des deux horloges doivent donc être extrêmement précises et synchronisées. Un décalage d'une microseconde entraîne une erreur de positionnement de quelque 300 mètres ! D'où le recours à des horloges atomiques. Ce sont elles - plus quelques corrections relativistes - qui font la précision du système GPS. Nos boîtiers GPS n'étant pas équipés de telles horloges, l'horodatage est produit par l'horloge atomique embarquée dans un satellite.

Puces et boîtiers GPS

Certaines puces GPS peuvent fournir une précision au centimètre mais, pour l'heure, elles sont encore trop chères et énergivores pour être ouvertes au grand public et restent donc réservées à des usages spécifiques (voiture sans conducteur, agriculture de précision, applications militaires, etc.). Nos boîtiers GPS et nos smartphones, quant à eux, offrent une précision qui oscille, pour les meilleurs d'entre eux, entre 5 et 10 mètres, ce qui est déjà tout à fait intéressant.

Les satellites Galileo pour plus de précision

Le système de navigation européen Galileo devrait bientôt permettre d'améliorer ces chiffres. Les responsables du programme tablent sur une précision de moins de 5 mètres pour le grand public. Les horloges atomiques des satellites Galileo sont en effet plus récentes donc plus précises que celles du système américain que nous utilisons actuellement. Grâce à l'usage de multifréquences, leurs signaux seront également moins affectés par leur passage dans la ionosphère ou par les problèmes de réflexion sur les bâtiments. »

Souces : www.futura-sciences.com / Nathalie MAYER

Kézako : comment fonctionne un GPS ?  Le GPS (Global Positioning System), présent dans de nombreux véhicules terrestres, aériens et marins mais aussi dans une majorité de smartphones, fait désormais partie de notre quotidien. Unisciel et l’Université de Lille 1 nous expliquent, avec le programme Kézako, le fonctionnement de ce système et nous rappelle son histoire dans cette courte vidéo didactique.

http://www.futura-sciences.com/tech/questions-reponses/technologie-precision-gps-6801/

Les derniers articles

14 Jui 2017 10:29 - kiko
Lexique-glossaire du survivaliste

Fichier PDF à télécharger ici   F Le plus connu de ces acronymes est le S.O.S. utilisé comme [ ... ]

SécuritéRead more...
14 Mai 2017 21:48 - kiko
Tout ce que vous devez savoir sur la morve et les crottes de nez

A travers la chronique de Mélanie Morin de la rédaction d'Allodocteurs.fr, nous vous invitons à découvrir [ ... ]

SantéRead more...
14 Mai 2017 21:46 - kiko
L’ail des ours

L’ADRV© et medidiste.fr vous proposent de découvrir une plante commune de la famille des liliacées, [ ... ]

SantéRead more...
14 Mai 2017 21:44 - kiko
Une mouche se pose sur votre nourriture... Quels sont les risques ?

L’ADRV© et medisite.fr posent cette question car rares sont les personnes qui connaissent les véritables [ ... ]

SurvieRead more...
14 Mai 2017 21:43 - kiko
La législation Française et la self défense  Une inconnue pleine d’imprévus !

Module Krav maga ADRV© et la loi

La législation Française sur la self défense est souvent méconnue, [ ... ]

Krav MagaRead more...
14 Mai 2017 21:37 - kiko
Ampoules au pied : 3 remèdes de grand-mère

Suite de notre reportage à propos des ampoules aux pieds, douloureux souvenirs de plusieurs jours en [ ... ]

SantéRead more...
Les autres Articles
L’A.D.R.V© est une association loi 1901 fondée par Eric GARNIER SINCLAIR et Mitchiko MOCHIZUKI. Enregistrée à la sous préfecture de St Nazaire sous le n° W 443002393, notre association est affiliée à travers le KMADRV© à la F.F.S.T. (Fédération affinitaire multisports agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports - N° d'agrément : 13056 du 15 juin 1953).

S5 Box