CELTIKAN ADRV©

celtikan, arts martiaux celte, brancaille, arts martiaux gaulois,

KRAV MAGA CELTIKAN© est une école de « Self-Défense » inspirée notamment des anciens systèmes de combats régionaux (ancêtre de la savate), un retour aux sources des arts martiaux Français étonnant et riche d’enseignements.

Elle met l’accent sur la gestion du combat, l’analyse de l’environnement et la préservation de soi en toute circonstance.

ADRV,celtikan

Origines

Que signifie CELTIKAN© ?

Le mot vient de la Gaule celtique, appelée CELTICA (en Latin). Elle constituait une des principales régions de l’Europe occidentale. A noter que les six pays de la Ligue Celtique sont l’Écosse, l’Irlande, l’Île de Man, le Pays de Galles, les Cornouailles et la Bretagne.

Quant au suffixe KAN (Japon), il signifie académie, grande maison, mais aussi courageux, intuition, sensibilité extrême. Dans les arts martiaux, KAN signifie également « la faculté de voir au-delà de l’apparence des choses, de pénétrer leur essence et en combat, de deviner le moment de l’attaque de l’adversaire ».

En chine KAN est l’action de couper au sabre.

En Persan, c’est une altération d’un mot tartare qui signifie chef, commandant.

Enfin en Breton KAN est un chant.

Pas de codifications, ni de tenue spécifique, ni grade, ni compétition

Les codifications tuent la spontanéité de l’élève : la compétition est synonyme d’émasculation des principes de « survie ». Or, il ne pas compter attraper des mouches avec du vinaigre. La ligne directrice évolutive est calquée sur un concept issu des arts martiaux Nippons « utilisé dans les arts martiaux pour définir les trois grandes étapes de l’évolution d’un individu sur la voie de la connaissance de son art », un concept appelé SHU-HA-RI au Japon. Celui-ci s’appuie sur le savoir, le savoir-faire et le savoir-être à travers des principes, pas des techniques. Notre base directrice est « Respirer comme un nourrisson, Bouger comme un enfant, Penser comme un guerrier et Agir comme un sage ». Revenir à l’essentiel sans tomber dans le culte de l’apparence est le but premier car, comme le soulignait l’écrivain Edgar Morin, « A force de sacrifier l’essentiel pour l’urgence, on finit par oublier l’urgence de l’essentiel ».

Qu’est-ce que la Self Défense moderne ?

Aujourd’hui, le terme Self défense ou Défense Personnelle est galvaudé car sa véritable finalité est d’éviter le combat en amont. Pour ce faire, il faut comprendre et apprendre à gérer un danger ou une agression humaine (verbale et/ou physique – armée ou non), animale et naturelle (catastrophes), savoir régir les agents stressants négatifs (peur, panique…) afin d’éviter l’affrontement. Enfin, toujours se souvenir que les premiers ennemis à affronter en cas de rupture dite de la normalité seront nos propres réactions. Une Défense Personnelle digne de ce nom doit être en mesure de vous rendre réellement opérationnel, n’importe où, n’importe quand, n’importe comment, avec n’importe qui, par n’importe quel temps. Elle doit vous permettre de vous amener à l’éveil en annihilant vos démons intérieurs car rien n’est plus dangereux que la certitude d’avoir raison.
[read more= »Lire la suite… » less= »Fermer »]
On ne peut que rester dubitatif et pantois face à la pédagogie des écoles de Self-défense conventionnelle qui, au nom de la tradition, vantent des techniques létales en inadéquation avec le code pénal ou qui s’appuient sur des techniques spectaculaires, préétablies, inefficaces et nuisibles à la spontanéité ! RIEN n’est plus dangereux qu’une self-défense avec des codifications imposées pour lesquelles il existe des réponses toutes prêtes. C’est pourquoi notre école vous dès les premiers cours à faire la différence entre la notion d’instant (survie) et la notion de durée (règles et sport), entre l’adrénaline et la noradrénaline, à découvrir les approches cognitives du combat à travers les mécanismes de notre cerveau. Il est important d’aller à l’essentiel en utilisant les principes les plus courts, les plus simples, les plus efficaces, le plus rapides, les plus économiques et les moins énergivores
[/read]

Sur quelles bases repose l’école ?

Sur l’école de la vie. Les systèmes de self-défense Français se sont forgés au fil des siècles à travers différentes écoles de combats régionaux « importées » à Paris par les Bretons, les Auvergnats, les Basques, les Corses, les Provençaux…). Beaucoup ignore que les arts martiaux Français et Européens sont très riches comme en témoignent Albrecht DURER (1512) qui a écrit un « ouvrage consacré à l’escrime et illustré d’estampes ou l’on apprend comment affronter de ses mains nues un homme armé », Fabian VON AUSWALD (1539) qui a rédigé un art de la lutte, le Néerlandais Nikolaus PETTER (1674) qui révèle des conseils de self défense, le Codex WALLERSTEIN, une compilation de 221 pages consacrées à la self défense avec et sans armes… A l’instar de l’Asie, nous avons eu également des Grands Maitres en arts martiaux (à pied et/ou à cheval), semblables aux SENSEÏ du BUJUTSU Japonais (les arts guerriers). Le France a développé ses propres arts de combat de survie à partir du pancrace Grec, du pugilat, de l’escrime, de la canne et du bâton. Mais avec l’avènement de la technologie (armes à feu…), la paix et les « effets » de mode, de nombreuses disciplines ont disparu ou se sont muées en arts sportifs (la canne, la savate, la boxe française, différentes luttes régionales…).

 

[read more= »Lire la suite … » less= »Read Less »]

Ainsi après 35 ans de recherches, la CELTIKAN© fut mise au point (entre-autres) grâce à l’ancêtre de la Savate, appelée la lutte parisienne (un combat de rue utilisé fin 18ème par le père de la police judiciaire, Eugène François Vidocq) et la Brancaille, Brancace ou pancraçi, née du pankration, le pancrace antique exporté par les Grecs sur les côtes Françaises. Evidemment, de nombreuses références scientifiques et techniques sont venues conforter nos recherches. Ainsi, notre pédagogie repose sur plusieurs types de ressources modernes (neurosciences et biomécanique) et différents moyens d’action spécifiques qui concourent à la même finalité.

 

En comparaison avec ses homologues Japonaise, Coréenne, Vietnamienne ou Chinoise, la CELTIKAN© est une école de Self Défense – Self Contact plus coulée, plus ronde, plus fluide et circulaire, avec pour axe central le relâchement du corps et de l’esprit, synonyme de vitesse donc de puissance. Accessible à toutes et à tous, sa finalité est de comprendre la notion « kunshi-no-ken – Poing de l’homme de sagesse ». Rapide, la CELTIKAN© autorise les coups de pieds, l’utilisation des paumes, des poings, des coudes, des avant-bras, des genoux, de la tête, des étranglements, des clefs, des saisies, des balayages, des immobilisations, des projections…  La canne, le bâton, les couteaux, les armes létales et sublétales modernes sont au programme de la CELTIKAN©, dont le programme comprend également la psychologie comportementale, les premiers secours, la découverte de la nature… En effet, si l’on n’admet pas les forces qui la composent, comment pouvons-nous comprendre le monde sans échanges avec elle ? Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine.

 

A l’école CELTIKAN©, nous invitons les élèves vers un but porteur de sens, sans tomber dans les pièges du folklore, de la bienséance martiale et des mensonges. En self défense conventionnelle, on approfondit bien souvent l’inutile en oubliant l’essentiel. On n’hésite pas à faire croire aux élèves que les techniques apprises dans une zone de confort, peuvent les muer en guerriers redoutables. Or, à travers la CELTIKAN©, on ne connaît ce que l’on pratique et très vite on comprend que l’on ne peut acquérir la liberté intérieure qu’à travers la liberté extérieure. Avec la CELTIKAN©, la réflexion du penseur Indien KRISHNAMURTI « Le Maître, c’est la vie elle-même, où nous sommes en état d’apprentissage permanent » y prend tout son sens.

 

[/read]

 

eric garnier sinclair cem somnez
florenti
florenti

Infos Club

horaires,cours, dojo

infos club

horaires

Horaires Lieux Tarifs

Réservez votre cours gratuit !

Consultez les horaires  cliquez ici

cours d'essai gratuit

Attention ces prix sont à titre indicatif, ils sont sujet à réajustement dû à l’augmentation de l’assurance.

Tenue

matériel adrv

Pour les nouveaux adhérents : Il est recommandé de s’entraîner avec un T-shirt bleu marine en coton avec le logo de l’association et un pantalon type cargo ou jogging noir + une paire de chaussures de sport. Une commande groupée aura lieu en septembre.

Un équipement de protections est fortement recommandé, voire obligatoire (casque, mitaine, protège-tibias, protège-dents, coquille, protèges-avant-bras). Les plastrons sont prêtés par le club. Nous avons des prix spéciaux avec la marque RDX (connue pour sa qualité). Une commande groupée de tout ce matériel aura lieu également en septembre auprès de la société RDX.

ATTENTION : Evitez les sous-marques souvent responsables de réactions allergènes en raison de la mauvaise qualité des produits.

Si l’entrainement a lieu sur des tatamis, seules des chaussures spéciales (genre Sambo, lutte…) sont autorisées ou alors l’élève s’entraine pieds nus.

RAPPEL : L’hygiène corporelle doit être respectée !

 

Instructeur(s)

Eric GARNIER SINCLAIR, Labellisé Sport Santé Pays de la Loire, Diplômé instructeur Fédéral de krav Maga et Taiji Qigong au sein de l’association ADRV©, pratique les arts martiaux Chinois-Japonais et les sports de combat depuis 46 ans, dont 33 ans au service de l’enseignement. Il a commencé l’étude du Krav Maga avec Richard DOUEIB en 1987, tout en continuant son apprentissage dans divers arts martiaux et sports de combat, commencé en 1972 par le judo. Il a étudié également pendant 15 ans le Kapap et le Close-Combat (CQC) aux Pays-Bas.

[read more= »Lire la suite… » less= »Fermer »]

Ancien compétiteur, champion d’Europe de Pancrase MMA (Belgique 1999), il enseigne aussi la boxe chinoise & le Qin na Fa, (style familial LONG YIN DAO) qu’il a apprise auprès de Maître LI Wing-Chuen, le Taiji Qigong et le Pancrase MMA (école Bas RUTTEN – Pays-Bas). Il est également diplômé en DAITO Ryu Jujitsu et HAKKO Ryu Jujitsu (Japon).

Instructeur pluridisciplinaire, moniteur en survie tout-terrain & Risques majeurs, consultant en sécurité, Eric est reconnu par ses pairs comme un précurseur dans le monde des arts martiaux. Il fut l’un des premiers Français à combattre en Free Fight aux Pays-Bas, pays dans lequel il a enseigné aux civils et aux professionnels de la sécurité (Police Néerlandaise) pendant 20 ans.

Il écrit des chroniques mensuelles pour plusieurs mensuels nationaux (« Dragon », « Survie », « Self défense », « Tai chi », « Commando » Magazines), des rubriques très suivies par le grand public et les enseignants. Formateur et instructeur Fédéral atypique, Eric n’a de cesse de perfectionner les modules qu’il a créés avec sa femme Mitchiko , en s’appuyant sur les dernières recherches en neurosciences afin de contrecarrer la désinformation propre à la Self Défense. La finalité est de retirer les bienfaits spécifiques inhérents à sa pratique (santé, sécurité, bien-être). Il est l’un des rares Français à figurer dans l’Encyclopédie mondiale des arts martiaux en 1998. Sa devise : « Respirer comme un nourrisson, bouger comme un enfant, penser comme un guerrier et agir comme un sage ».

[/read]

Blog A.D.R.V.©

Articles